Colloque : L’homme augmenté face au droit

Monsieur Xavier LABBEE, professeur à l’Université de Lille 2 (EA 4487), avocat au barreau de Lille, président de l’institut du droit et de l’éthique, a le plaisir de convier les lecteurs de Contreligne au colloque  « l’homme augmenté face au droit », qui se tiendra les 13 et 14 Juin prochain à la faculté de droit de LILLE (Amphi Cassin). L’homme augmenté n’est pas un personnage de science-fiction. C’est celui dont le corps allie la chair et la matière et qui est appareillé d’instruments quelquefois plus solides et plus performants que les membres naturels. C’est aussi l’homme dopé, susceptible de se surpasser physiquement … Lire plus

Socialisme et immobilisme conceptuel

Il est étrange que le débat, à gauche, porte sur le fait de savoir si le pouvoir actuel doit annoncer urbi et orbi qu’il est devenu “social-démocrate”, et s’il reste ainsi fidèle à son histoire ou s’il la trahit, comme la gauche radicale le lui reproche. Le concept pur de social-démocratie n’a d’abord  pas grand chose à voir avec la nature profonde, en France, des relations sociales et du rapport Capital / Travail, faute que le Parti socialiste soit adossé à un grand syndicat réformiste, mais c’est quand même de “social-démocratie” qu’il est toujours question. Ce débat a ensuite quelque chose … Lire plus

Une Hypatie des années 60: Hannah Arendt de Margarethe von Trotta

Il est toujours intéressant de voir comment le cinéma met en vedette une femme qui a la pensée comme activité principale.   Dans Hannah Arendt, de Margarethe von Trotta, cela passe principalement par la cigarette.  Gros plans sur un visage crispé ou rêveur, la cigarette qu’on traîne lentement de la main à la bouche.  La fumée de la philosophe exprime à la fois la satisfaction et l’angoisse de l’effort intellectuel.  C’est Barbara Sukowa, qu’on a connue plus jeune dans le rôle de la révolutionnaire Rosa Luxembourg, qui interprète, avec une belle précision, Hannah Arendt en femme philosophe au moment où elle décide … Lire plus

Victor Hugo et les socialismes

“Tous les problèmes que les socialistes se proposaient, les visions cosmogoniques, la rêverie et le mysticisme écartés, peuvent être ramenés à deux problèmes principaux : Premier problème : Produire la richesse. Deuxième problème : La répartir. Le premier problème contient la question du travail. Le deuxième contient la question du salaire. Dans le premier problème il s’agit de l’emploi des forces. Dans le second de la distribution des jouissances. Du bon emploi des forces résulte la puissance publique. De la bonne distribution des jouissances résulte le bonheur individuel. Par bonne distribution, il faut entendre non distribution égale, mais distribution équitable. La première égalité, … Lire plus

Exposition : L’Ange du bizarre. Le Romantisme noir de Goya à Max Ernst

Il est heureux de voir subsister la tradition des grandes expositions thématiques, à l’heure où il suffit d’accoler le nom d’un artiste «en vue » à celui d’une institution culturelle de prestige pour voir exploser les chiffres de fréquentation des musées et s’allonger, de jour comme de nuit et par tout temps, les files d’attentes, que viendront filmer les caméras de télévision comme des cohortes de petits épargnants maltais devant leur banque en temps de krach. Le contact « direct » avec l’œuvre « reconnue » (que souvent on n’entreverra que quelques secondes, partiellement dissimulée par les spectateurs du premier rang, dans une cohue qui n’incite … Lire plus

Les vrais gagnants de l’économie mondiale, aux USA et ailleurs

Il est arrivé quelque chose d’étrange à la belle utopie post-industrielle. Les vrais vainqueurs se sont révélés être, non pas les créateurs de mondes virtuels ou les rois du web 2.0, mais les paysans, les soutiers de l’économie : les régions, les Etats, les sociétés qui ont une parfaite maîtrise des arts de la production physique, matérielle, que ce soit dans l’agriculture, l’énergie ou, fait remarquable, dans les industries manufacturières. Les économies les plus fortes du monde développé (Norvège, Canada, Australie, certains Etats du Golfe Persique) produisent du pétrole, du gaz, du charbon, des minerais industriels ou des produits alimentaires … Lire plus

Le nationalisme russe, statue aux pieds d’argile ?

Les secousses subies par le pouvoir en Russie avant et lors de la réélection de Vladimir Poutine au poste de président de la Fédération de Russie n’ont pas laissé indifférents les observateurs étrangers.  Songeons aux manifestations de la fin 2011 et du début 2012 en Russie, et ces derniers jours, la mort de Boris Berezovsky qui n’a probablement pas fini de faire couler de l’encre. Le pouvoir en place depuis treize ans a parfois été qualifié de nationaliste. Avant de confirmer cette opinion il n’est inutile de se pencher sur la nature du nationalisme en Russie et sur les rapports … Lire plus

De l’institution aux contrats, le couple dans tous ses états

Le droit du couple (et partant du droit de la famille) a changé de visage depuis une quarantaine d’années. Car la famille elle-même a changé de visage tant il est vrai que le droit n’est jamais que le miroir de ce que nous sommes. Quel est donc son fondement aujourd’hui ? Il semblerait que pendant longtemps, la famille (et le mariage qui en servait de socle) ait été définie comme un instrument indispensable à l’organisation sociale. Une société qui va bien est construite sur des familles qui elles-mêmes sont solides. Lire plus

Bruno Le Maire, le Chateaubriand de la PAC

Il est toujours difficile de commenter les ouvrages d’hommes politiques encore en activité. Les oublis, les postures qu’on aurait envie de pointer sont l’effet de la fonction et du plan de carrière. L’auteur n’est pas insincère ; il est contraint par son projet. La politique commande l’ouvrage. On ne trouvera donc dans cet ouvrage, Jours de pouvoir, de celui qui fut député puis ministre de l’Agriculture et admis dans le premier cercle du Président Sarkozy, semble-t-il, ni d’autoportrait à la Rousseau, ni d’analyses des deux dernières années du sarkozysme, ni de perspectives qui seraient proposées au pays. L’ouvrage mérite néanmoins lecture. … Lire plus

Cinéma : Free Angela Davis and All Political Prisoners

L’heure était aux jeunes ce 19 mars, au cinéma MK2Seine, pour l’avant-première de Free Angela Davis and All Political Prisoners, en présence d’Angela Davis elle-même, accompagnée de Shola Lynch, l’auteur du documentaire. On aurait pu s’attendre à retrouver des nostalgiques, soixante-huitards, et d’autres qui auraient manifesté pour Angela Davis en 1971, survivants des quelques 60 000 français qui ont défilé derrière Louis Aragon, à côté de sa sœur Fania Davis, pour demander sa liberté. Pourtant ils étaient peu au rendez-vous, ces survivants. La salle était remplie de jeunes Afro-Français, majoritairement de sexe féminin. Age moyen : 30 ans. Quelques t-shirts, … Lire plus