Trop de maths à l’Inspection ?

Au hasard des notifications de LinkedIn, on découvre que l’Inspection des finances vient d’accueillir six nouvelles recrues, toutes pourvues d’un palmarès scolaire de premier ordre, exceptionnel. École polytechnique, École des mines, École normale supérieure, Stanford… Ces pedigrees scientifiques de très haut niveau laissent admiratifs, mais conduisent à une réflexion beaucoup plus sombre sur le dévoiement des études scientifiques. La surveillance des politiques publiques et des comptes de l’État requiert-elle des facultés d’abstraction et des capacités logiques si supérieures à la moyenne ? Les missions qui leur seront confiées dans ce début de carrière, aussi importantes et honorables qu’elles soient, ne … Lire plus

Tolstoï et ses fables

Léon Tolstoï est connu pour sa production romanesque et, en particulier, pour ses très longs romans que sont Guerre et paix et Anna Karénine. Mais que sait-on de sa production pédagogique, alors qu’il avait ouvert une école sur sa propriété dans le but d’alphabétiser les enfants des paysans et qu’il avait écrit, pour ce faire, plusieurs ouvrages ? Les éditions Allia publient aujourd’hui, comme on l’a fait pour Ésope ou La Fontaine, l’intégralité des Fables de Tolstoï, c’est-à-dire toutes celles (89 au total) que contiennent les quatre Livres russes de lecture et dans l’ordre suivant lequel elles y apparaissent. Nous avons demandé à Jean-Pierre Pisetta qui vient d’en assurer la traduction du russe, traduction qu’il a agrémentée de dessins de son cru, de nous les présenter. Lire plus

La fin du gauchisme woke ?

Faut-il imaginer que la terrible guerre israélo-palestinienne, parmi toutes ses conséquences, aura celle de faire reculer et peut-être disparaître le wokisme, ce gauchisme radical à ambitions philosophiques, si influent dans la jeunesse intellectuelle et dans les milieux universitaires ? C’est plausible, du moins dans le monde occidental. Lire plus

Albert Camus dans Contreligne

L’Étranger, 1942-2012, avec des dessins de José Muñoz, Alice Kaplan, 24 juin 2012 Albert Camus, d’Alger à New-York, Alice Kaplan, septembre-octobre 2012 Camus et le cinéma, Philip Watts, septembre-octobre 2013 Meursault, contre-enquête » de Kamel Daoud, Alice Kaplan, 28 juin 2014 David Oehlhoffen, Albert Camus et Loin des hommes, Alice Kaplan, 15 janvier 2015 1914, suite et fin : Albert Camus, « Le premier homme », extrait, 5 mai 2015 Paris dans les Carnets d’Albert Camus, Alice Kaplan, 2 décembre 2016 L’Etranger ou les bienfaits de la guillotine, Stéphan Alamowitch, 15 février 2024 Illustration tirée de l’ouvrage de José Muñoz

Pour une nouvelle Défense républicaine

Désormais il faut se placer dans la perspective d’une victoire de Marine Le Pen aux présidentielles de 2027. C’est désolant, mais le fait semble assorti de probabilités élevées. Vision catastrophiste ? On aimerait le croire mais par racisme pur et simple, par xénophobie, par ressentiment social, plusieurs groupes sociaux déterminants votent aujourd’hui en masse pour le parti d’extrême-droite. Les classes populaires urbaines et rurales sont majoritairement à l’extrême-droite, c’est acquis ; elles sont rejointes par une partie de la bourgeoisie et des classes moyennes du secteur privé. Les diplômés, dans leur ensemble, sont plus nombreux qu’auparavant à choisir l’extrême-droite. Une … Lire plus

Julien Magre

Julien Magre, né en 1973, est un ancien des Arts décoratifs et le lauréat du Prix Niépce de Gens d’images 2022. Il est représenté depuis mars 2017 par la galerie Le Réverbère à Lyon qui nous a signalé la qualité de son travail et le grand charme qui semble émaner comme naturellement de ses photographies. Julien Magre a réalisé plusieurs expositions dans des galeries et des festivals, et notamment au BAL à Paris et à l’occasion de la Biennale de Lyon. S’il peut être attiré par les effets de forme et les contrastes abstraits de couleurs, c’est dans son cercle … Lire plus

Julian Jackson en débat – Réponses (2)

Notre deuxième intervenante cet après-midi est Alice Kaplan, professeur de français à l’université de Yale et spécialiste de la France du XXe siècle. Son enseignement et ses recherches ont porté sur la Seconde Guerre mondiale et ses conséquences, la guerre d’Algérie et les écrivains français de l’après-guerre. Parmi ses ouvrages sur les procès, citons Intelligence avec l’ennemi : le procès Brasillach et L’interprète. Elle a présenté son ouvrage En quête de l’Etranger lors d’un séminaire au Wilson Center en 2016. Alice Kaplan : Le moment est bien opportun pour se pencher sur les grandes questions de votre livre : la complicité des Etats dans les crimes … Lire plus

Julian Jackson en débat – Réponses (1)

Notre première intervenante est Shannon Fogg, professeur d’histoire et présidente du département d’histoire et de sciences politiques de l’université des sciences et technologies du Missouri. Elle a obtenu son doctorat à l’université de l’Iowa et est l’auteur de The politics of everyday life in Vichy France : Foreigners, Undesirables and Strangers1Cambridge University Press, 2009 et Stealing Home : Looting, Restitution and Reconstituting Jewish lives in France 1942-19472Oxford University Press, 2017.. Shannon Fogg : Avec France on Trial, Julian Jackson nous offre une histoire faite d’intrigues politiques, de drames judiciaires et de mythes qui se créent. Julian, vous avez dit que … Lire plus

Julian Jackson en débat

En novembre dernier, l’American Historical Association et le Woodrow Wilson Center ont demandé à Julian Jackson, historien britannique très connu en France pour ses travaux sur le Général de Gaulle, de présenter son livre sur le procès du Maréchal Pétain “France on trial : The case of Marshal Pétain” et d’en discuter les conclusions avec deux historiennes américaines réputées, Shannon Fogg et Alice Kaplan. Contreligne est heureux de vous proposer la transcription des débats qui ont eu lieu à cette occasion,, alors que le livre de Julian Jackson vient d’être traduit en français. Julian Jackson est professeur émérite d’histoire française à l’université Queen Mary de Londres. Il a notamment publié France the Dark Years 1940 to 1944 (2001) ; The fall of France (2003), qui a remporté le prix Wolfson d’histoire ; et A Certain Idea of France : a life of Charles de Gaulle (2018), lauréat du prix Duff Cooper pour la non-fiction et du prix du livre de la Bibliothèque américaine à Paris, ainsi que livre de l’année pour le New Yorker, le Financial Times, le Spectator et d’autres publications. . Lire plus

L’Etranger ou les bienfaits de la guillotine

Difficile de lire ou de relire l’Etranger sans un sentiment de perplexité, de gêne qui vient rarement à la lecture des grands romans. Son héros n’appelle aucune sympathie ; sa psychologie profonde, ses actes sont peu compréhensibles ; il ne s’explique jamais – raison pour laquelle le roman a donné lieu à des commentaires si nombreux, si savants, et son personnage principal, Meursault, au premier chef.  Cependant il manque, même dans les ouvrages les plus intelligents écrits à son sujet, une idée qu’on voudrait avancer sans prétendre être un spécialiste de l’œuvre de Camus, loin de là, et sans avoir … Lire plus