Posts Tagged ‘ conformisme intellectuel ’

Roland Barthes sur Soljénitsyne

Les articles récents sur Roland Barthes, dans un contrefeu au roman de Laurent Binet, censé être hilarant pour les uns et honteusement populiste pour les autres, font parfois état de sa cécité en politique. Elle l’a conduit, on le sait,  au maoïsme le plus imbécile, le plus grégaire dans les années 70. Ils ne rappellent pas son brechtisme à deux sous des années 60 ni le très profond jugement de 1970 sur Ionesco dans une parenthèse mémorable:  (“Ionesco n’est-il pas, après tout, le Pur et Parfait Petit-Bourgeois Français ?)”1. Ils ne rappellent pas non plus ses propos définitifs sur Soljenitsyne, marqués, on l’imagine bien, par la clairvoyance, la logique et le sens de ce qui allait compter. Pas question de résumer l’œuvre critique, le personnage à ces propos d’époque, certes. Illustration par cet extrait d’un entretien de 1979 repris ci-dessous. On notera que le concept de “souffrance de l’écrivain” n’est pas employé au sujet de l’auteur russe. Ndlr.   Le Grain de la voix. Entretiens (1962-1980) « Si je vous suis bien, votre intérêt pour des textes d’avant-garde, comme ceux de Sollers, ne...

Lire la suite »