L’Etranger ou les bienfaits de la guillotine

Difficile de lire ou de relire l’Etranger sans un sentiment de perplexité, de gêne qui vient rarement à la lecture des grands romans. Son héros n’appelle aucune sympathie ; sa psychologie profonde, ses actes sont peu compréhensibles ; il ne s’explique jamais – raison pour laquelle le roman a donné lieu à des commentaires si nombreux, si savants, et son personnage principal, Meursault, au premier chef.  Cependant il manque, même dans les ouvrages les plus intelligents écrits à son sujet, une idée qu’on voudrait avancer sans prétendre être un spécialiste de l’œuvre de Camus, loin de là, et sans avoir … Lire plus

Rapide, trop rapide bilan diplomatique après six ans de présidence Macron

Il sera temps de faire un jour sereinement le bilan diplomatique des deux présidences d’Emmanuel Macron. Aujourd’hui il est seulement possible de repérer certains traits qui, peut-être plus tard, appelleront recherches savantes et discussions, mais qui donnent déjà certaines indications troublantes. Comme souvent les ambitions de départ se sont heurtées aux faits, aux rapports de forces et aux aléas internationaux, ce qui est le propre de toute diplomatie tant soit peu construite et au fond de tout projet politique. Dans le cas d’Emmanuel Macron, cet écart entre les ambitions et les résultats tient quand même beaucoup aussi à une certaine … Lire plus

Kamel Daoud : Algérie, le drapeau contre le chapeau

Il y a quelque chose de triste, risible et malsain dans l’affaire de Geneviève de Fontenay, l’une des marraines de l’univers des miss, venue en Algérie. Son lapsus sur l’Algérie française a indigné. On peut dire : à juste titre, vu l’histoire du pays et sa colère qui dure depuis mille ans. Un ministre a quitté la salle, des officiels ont fui avec les chaussures dans les mains et des Algériens se sont déchainés sur cette vieille dame perdue hors de l’univers de ses dentelles et de son chapeau éternel. Sauf qu’il y avait quelque chose de lourd, de douteux … Lire plus

« Meursault, contre-enquête » de Kamel Daoud

Septembre 2016  –  Contreligne est heureuse d’annoncer que Mme Alice Kaplan vient de publier chez Gallimard son ouvrage paru quasi simultanément aux États-Unis au sujet de L’Étranger de Camus,  En quête de « L’Étranger» (trad. de l’anglais (États-Unis) par Patrick Hersant, Hors série Connaissance, Gallimard), ouvrage que les critiques du Monde et du New York Times ont jugé remarquable.     Ndlr Cinquante ans après l’indépendance, voilà qu’un écrivain algérien s’empare de la langue française pour affronter l’autorité du régime actuel et pour faire face à sa langue de bois.  Le français n’est plus, comme au temps de Kateb Yacine, « un butin de guerre», car le pouvoir en … Lire plus

Algérie : « Ce pénible sentiment de honte » ou les effets moraux du pétro-populisme

Le texte que nous donne l’écrivain et journaliste algérien Kamel Daoud au sujet du peuple algérien est violent, amer. Il suit les débordements qui ont accompagné, il y a quelques semaines, un simple match de football, à Genève, entre l’Algérie et la Roumanie. D’abord publié dans Le Quotidien d’Oran, Kamel Daoud l’a ensuite diffusé sur sa page Facebook, le 7 juin dernier. Lire plus