Brexit (bis)

Le vote britannique, en fait anglo-gallois, pour la sortie de l’Union européenne, le 23 juin dernier, vient de loin. Nous avions attiré, en février, l’attention sur les trois colères dont il risquait de procéder : le souci tory de la souveraineté parlementaire et judiciaire, le ressentiment des classes populaires contre l’ouverture des frontières et, aspect rarement noté en France mais bien présent, le rejet d’une Europe sous influence allemande. La deuxième colère est celle qui apparemment a le plus mobilisé. La campagne a donné aux thèmes de l’immigration et du contrôle des frontières un rôle-clef. C’est par ce biais que la … Lire plus

“Nuit debout”, la gauche radicale et le peuple

Un nouvel enthousiasme a saisi la gauche radicale, ces derniers temps. Ce qui forme la gauche radicale actuelle, plus diversifiée que l’extrême-gauche des années 60-70 avec ses déclinaisons plus ou moins sérieuses de marxisme-léninisme, se rassemble sur des places à l’imitation de Podemos ou d’Occupy Wall Street. On débat du “renouveau citoyen”, de la démocratie “directe” et “participative”. On s’enthousiasme pour des pensées critiques, radicalement critiques. Des ouvrages mi-scientifiques (enfin, si l’on veut), mi-militants font la théorie de l’agitation, à la suite de Badiou, Rancière, Agamben… Plus teigneux, Lordon a remplacé Jorion dans le rôle de l’économiste théosophe. On parle … Lire plus

Les trois colères du Brexit

La plupart des commentateurs jugent incompréhensible, irrationnelle l’hostilité à l’Union européenne d’une partie significative, et peut-être est-elle majoritaire, de l’opinion publique britannique. Nombreux sont les articles qui chiffrent avec une précision un peu louche les pertes de PNB qui suivraient une rupture avec le cadre juridique de l’Union européenne. Le fait que le Brexit soit aujourd’hui possible vient pourtant de loin, et il faut le relier aux trois colères dont David Cameron, à son corps défendant, s’est fait le porte-parole et qui aujourd’hui conduisent au référendum du 23 juin. Saint-Georges terrassant le dragon, Paolo Uccello (1439-1440) C’est d’abord la colère de la partie historique de l’establishment conservateur, tory, hostile à une construction … Lire plus

Mademoiselle Khrouchtchev

L’arrière-petite-fille de Nikita Khrouchtchev, aujourd’hui professeur à la New School de New-York, a choisi, à l’âge de 16 ans, dix ans après sa mort, de porter son nom par fidélité à sa mémoire. C’est à ce titre aussi qu’elle a écrit ce livre. L’auteur du « rapport secret » lu au XXème Congrès du PCUS de 1956 restera dans l’histoire du XXème siècle comme l’artisan de la déstalinisation. En dénonçant le Goulag, en libérant ou en réhabilitant à titre posthume des millions de victimes de la terreur stalinienne, il fut l’initiateur du « dégel » qui inspira tant d’espoir, notamment lorsque le corps de … Lire plus

Musulmans : débats intimes, devoirs civiques ?

Comment ne pas comprendre l’irritation ou la colère des français de confession musulmane quand ils leur est demandé, plus ou moins clairement, de se désolidariser des terroristes de Charlie Hebdo et de Vincennes ? Pourquoi devraient-ils se désolidariser de terroristes en lesquels ils ne se reconnaissent évidemment pas, dont, comme tout le monde, ils condamnent les actes et les pensées ? Lire plus

Le bateau ivre ou les tribulations du Parti socialiste

La dernière semaine du mois d’août aura été riche en évènements politiques. Du limogeage des ministres frondeurs à la standing ovation faite par le Medef à Manuel Valls, on a assisté en mode accéléré à ce qui pourrait apparaître comme un dénouement d’une situation générée par les multiples contradictions de la politique socialiste. Les plus optimistes seront tentés de voir dans ces évènements un énième épisode de la guerre des deux gauches ou des deux roses. C’est l’explication la plus communément admise et dans tous les cas celle que la majorité des commentateurs de la vie politique française nous martèle dans … Lire plus

Algérie : « Ce pénible sentiment de honte » ou les effets moraux du pétro-populisme

Le texte que nous donne l’écrivain et journaliste algérien Kamel Daoud au sujet du peuple algérien est violent, amer. Il suit les débordements qui ont accompagné, il y a quelques semaines, un simple match de football, à Genève, entre l’Algérie et la Roumanie. D’abord publié dans Le Quotidien d’Oran, Kamel Daoud l’a ensuite diffusé sur sa page Facebook, le 7 juin dernier. Lire plus

L’Iran, l’Occident et les droits de l’homme : du souci à l’oubli

Reyhaneh Jabbari, une iranienne de 26 ans, est en prison depuis sept ans. Condamnée à mort, elle attend l’exécution de la peine capitale. Quel était son crime ? Avoir tué un homme qui a essayé de la violer. En octobre 2013, un mineur accusé de meurtre a été exécuté dans le sud du pays dans la ville de Kazeroon.
On estime que plus de cents mineurs délinquants seraient actuellement dans l’antichambre de la mort en Iran. Lire plus

L’Europe et les Printemps arabes, dialogue de sourds

Le fait est marquant : malgré les importants et nombreux investissements, malgré tous les projets financés par l’Union européenne, les populations arabes semblent totalement ignorer ces efforts et ne les perçoivent tout simplement pas. Trois années se sont écoulées depuis les événements qui ont fait les Printemps arabes et cette méconnaissance est frappante.
L’Europe, parmi d’autres, sut répondre rapidement… Lire plus

Parti socialiste français et Parti démocrate américain

Question sensible en vérité que celle de la comparaison entre Parti socialiste français et Parti démocrate américain. Aucune comparaison n’est véritablement neutre, mais celle-ci, et au-delà des histoires très différenciées des deux partis, est révélatrice d’un certain nombre d’impensés du socialisme français, on serait tenté de dire de tabous. La difficulté est encore aggravée par le fait que lorsque l’on s’intéresse à l’évolution du Parti socialiste français, il faut toujours distinguer ce qu’il dit et ce qu’il fait. Cette difficulté n’est pas propre au Parti socialiste français mais on doit constater que sur le plan des idées, le PS français … Lire plus