La difficile « Question allemande »

Les termes de « Question allemande » sont galvaudés. Cette Question a pourtant occupé près de deux siècles d’histoire européenne, de la lente formation de l’Empire allemand à compter de la défaite de Napoléon jusqu’à la Réunification de 1989, puis elle a semblé se dissoudre dans l’Europe communautaire pour réapparaitre brutalement aujourd’hui. Les termes eux-mêmes sont employés maintenant à tort et à travers.  Que désigne cette formule ?  Rien qui ait à voir avec le nazisme, cet épisode catastrophique de l’histoire allemande, à maints égards accidentel, et qui n’a duré que douze années. Elle renvoie à un contexte précis de rupture dans les … Lire plus

Militer … et finir avec une voiture de fonction

Cher Monsieur,
la volonté exprimée par votre fils de «rejeter la société de consommation et le néolibéralisme sauvage des élites mondialisées» semble effectivement poser de nombreux problèmes au sein de votre famile. Je comprends en effet aisément l’impact négatif sur l’ambiance des réunions familiales que peut avoir la volonté de Kévin de «cracher sur Noël, la fête des mères et les autres symboles pourris des oppressions religieuses comme capitalistes». De plus, à partir du moment où votre enfant refuse de «rejoindre n’importe laquelle des écoles des moutons du capitalisme, ces fabriques d’esclaves volontaires», ses choix d’orientations professionnelles peuvent sembler incertains. Lire plus

Albert Camus, d’Alger à New-York

Le professeur Alice Kaplan est l’un de nos contacts priviligiés avec le monde universitaire américain. Elle vient de prononcer, le 3 juillet dernier au centre diocésain d’Alger, une conférence sur Albert Camus, son anti-colonialisme des années de guerre et ses liens avec les Etats-Unis, liens que nous percevons mal à Paris. Elle s’est exprimée devant un public principalement composé d’intellectuels algériens pour lequels les apories de la violence et le terrorisme ont été autant d’épreuves personnelles, intimes, ces quinze dernières années. Albert Camus fait partie du code génétique de Contreligne ; nous lui avons demandé l’autorisation de publier sa conférence. Lire plus

La Gauche populaire au risque de l’ouvriérisme

Rappelons les faits à nos lecteurs étrangers : contre une tendance synthétisée par la célèbre note de la Fondation Terra Nova qui prônait le rassemblement des couches moyennes éduquées des centres-villes et des minorités ethniques, s’esquisse depuis quelques années un mouvement dénommé «  Gauche populaire  » qui rappelle que la gauche ne saurait s’éloigner des groupes sociaux qui ont été sa raison d’être, même s’ils sont aujourd’hui tentés par le Front national : les ouvriers, les employés à faible qualification, souvent habitants pauvres des zones rurales et péri-urbaines, repoussées des grandes villes par le prix de l’immobilier, menacés par le chômage et, … Lire plus

La nouvelle vie de Jérôme K.

Aujourd’hui pour Jérôme K., ce n’est pas un jour tout à fait comme les autres. Le printemps des actionnaires vient de faire une nouvelle victime. Son patron s’est vu refuser sa prime de fin d’année en assemblée générale hier. Depuis le temps que Jérôme vivait mal le décalage entre ses fonctions dans cette banque et les pratiques de sa direction, il a le sourire ! En charge du service Investissement socialement responsable (ISR) de la banque, la maison des bisounours comme l’appelle ses collègues, il boit du petit lait… Cette nouvelle tombe à pic pour le comité stratégique de ce … Lire plus

Sarkozy et son bilan, Hollande et son projet

Il sera difficile de faire le bilan des cinq années de pouvoir sarkozyste. Le pire y côtoie le meilleur, de la chasse aux immigrés à la question prioritaire de constitutionnalité ou au Grenelle de l’environnement. Ceux qui s’y risquent sont pris soit par l’esprit de parti, qui fait tout approuver ou tout dénoncer, soit par l’absence de recul qui fait distribuer torts et mérites au mépris du principe de causalité. Il reste que le sarkozysme aura donné à voir ce que le groupe social dont relève sont héraut peut et ne peut pas faire, ce qu’il a mobilisé comme principes d’action et comme objectifs, et ce qu’il a laissé de coté. Par comparaison, que peut-on attendre d’un pouvoir socialiste ? Lire plus

La perplexité d’une francophone francophile ou Une journée aux services culturels

C’était la fine fleur de la francophonie scolaire de l’Amérique : le « sénateur à vie » de la grande fac de New York qui a fait triompher le nouveau roman à travers les Etats-Unis et qui tient le record mondial d’organisateur de colloques ; le grand esprit de l’histoire littéraire en France, qui professe à Paris et à New York, celui qui a théorisé nos vies entre deux pays; le président de l’Association Américaine des Professeurs de Français, un gentleman du Tennessee, statistiques à l’appui ; Lire plus

Hunger Games

Cinéma : Hunger Games, de Gary Ross On a longtemps vu Hunger Games comme le petit frère de Twilight et le successeur de Harry Potter. Les fans de “Hunger Games” seront contents d’entendre dire que ceci est faux, et qu’il ne faut surtout pas les assimiler aux fans de Stéphanie Mayer et de J.K Rowling. “Hunger Games” a un univers bien à lui, sans rapport avec celui de Twilight ou de Harry Potter. Dans un futur proche, vingt-quatre enfants de douze districts sont sélectionnés pour participer à un jeu cruel : “les Hunger Games”. Ils sont déposés dans une arène. … Lire plus