Posts Tagged ‘ Terrorisme ’

Nice, une caméra pour 343 habitants

Nice, une caméra pour 343 habitants

Nice, c’est une caméra pour 343 habitants – pour une pour 1500 à Paris. Nice est la quatrième ville de France en nombre d’habitants et régulièrement la première de France en policiers municipaux. Nous parlons ici d’une ville jusqu’à peu gérée par Christian Estrosi. Un homme capable de vouloir interdire les SDF au centre-ville pour la tranquillité de ses habitants peut sans aucun doute être accusé de manquer d’humanité, mais certainement pas de laxisme en termes de sécurité. Et malgré ce contexte-là, plus de 80 personnes sont mortes en quelques minutes. Comment en sortir ? L’augmentation de la sécurité ne sera jamais suffisante. Quand Monsieur Guaino propose que les policiers soit équipés de lance-roquettes, il ne cherche pas une solution. Par ce propos, l’ancien commissaire au plan choisit un univers particulier, un « jeu » au sens scientifique du terme, celui de la rhétorique politique. Un jeu avec ses propres règles, règles très éloignées de la politique au sens noble du terme, celle qui vise à améliorer la « vie de la cité ». Daesh a repris les recettes...

Lire la suite »

Attentats : le piège

L’attentat de Nice, dit-on, a fait éclater l’unité républicaine qui avait suivi les attentats de janvier 2015 et peut-être encore ceux de novembre dernier. La droite républicaine, sincèrement ou pour ne pas être doublée par le Front national, critique violemment le gouvernement pour ce qu’il a fait ou omis de faire depuis dix-huit mois contre le terrorisme. La concurrence entre les candidats de droite joue aussi son rôle. Qui sera le plus martial ? Même François Juppé est obligé de virer à droite, au risque d’alimenter la panique. Cela posé, quelque chose appelle certainement débat. De bons experts tels François Heisbourg ou Michel Goya, d’autres encore… pointent depuis plusieurs mois les dysfonctionnements administratifs et les erreurs d’approche. Le gouvernement parait maintenant mal inspiré d’avoir refusé la commission d’enquête sur les attentats de novembre que les meilleurs experts appelaient de leurs vœux, à la fin de l’année dernière. Le consensus, cela se construit. La commission d’enquête parlementaire sur l’action de l’Etat face aux attentats de janvier et de novembre 2015, qui a rendu son rapport le 5 juillet, a servi de succédané, et personne ne pourra...

Lire la suite »

Etat d’urgence, fausse gauche, vraies questions

Etat d’urgence, fausse gauche, vraies questions

Il est invraisemblable que le débat sur la déchéance de nationalité occupe une si grande place dans les journaux de gauche. Le constat est fait par beaucoup. La mesure est mal conçue et, faisant de la nationalité une variable d’ajustement, elle peut créer un précédent dangereux. Elle est aussi sans portée pratique de l’aveu même de ceux qui la défendent – et puis quel Etat acceptera d’accueillir le terroriste binational déchu de la nationalité française et qui vient de passer de longues années en prison ? Il sera de fait inexpulsable. François Hollande avait certainement cru bien faire, dans un souci d’union nationale, en reprenant cette idée qui incontestablement vient de la droite. C’est probablement pour rassurer sa gauche et le centre, par souci d’équilibre, qu’il a dans le même temps proposé d’inscrire l’état d’urgence dans la Constitution - manière de donner un cadre strict, difficile à modifier à un régime qui paraît laisser trop de liberté au pouvoir administratif. On peut accuser le Pouvoir d’avoir tenté un coup politique ; on peut aussi lui reconnaître une sincérité républicaine que n’avait pas son prédécesseur. Mais...

Lire la suite »

Musulmans : débats intimes, devoirs civiques ?

Comment ne pas comprendre l'irritation ou la colère des français de confession musulmane quand ils leur est demandé, plus ou moins clairement, de se désolidariser des terroristes de Charlie Hebdo et de Vincennes ? Pourquoi devraient-ils se désolidariser de terroristes en lesquels ils ne se reconnaissent évidemment pas, dont, comme tout le monde, ils condamnent les actes et les pensées ? N'est-ce pas les assigner à résidence, les emprisonner dans une identité collective au mépris de tous les principes libéraux ? N'est-ce pas au fond du racisme que de les sommer de se prononcer publiquement de quelque façon que ce soit ? La situation est certainement difficile à vivre (exemple ici ).C'est évident, incontestable, mais c'est en même temps insuffisant et superficiel que de se contenter de ce principe libéral, l'autonomie de la personne, pour écarter toute responsabilité collective.Le terrorisme est islamique, c'est un fait. Il procède d'un fonds culturel propre au monde musulman, comme le fascisant A. Breivik procédait de la culture propre à l'extrême-droite européenne : thèmes, vocabulaire, détestations, ... Il procède en particulier...

Lire la suite »

Charlie Hebdo : tristes moments, triste réalité

Les tristes évènements du 7 janvier, la mort de journalistes, de policiers sous les coups de feu tirés par deux sous-prolétaires de culture musulmane devenus terroristes, met sous les yeux de la société française une réalité pénible : une frange de la population arabo-musulmane, en France, est sensible à l’appel au Djihad, et il ne s’agit pas seulement d’une poignée d’exaltés, sans signification sociale.  C’est une mouvance dont le degré d’adhésion à cet islamisme de combat est variable, mais qui en tout cas n’est pas nul. Pour mille jeunes gens, à ce jour, partis en Syrie, combien de personnes en France pour penser qu’ils ont bien raison de s’y rendre, et combien d’autres pour penser qu’ils n’ont pas tout à fait tort de prendre ce parti ? Combien encore pour penser que les dessinateurs de Charlie Hebdo ont abusé de la liberté d’expression, voire ont provoqué ce qui les a frappé ? S’il faut “éviter les amalgames”, antienne des pouvoirs publics en ce moment (ce qu’on peut comprendre), et ne pas diriger vers le monde musulman dans son ensemble...

Lire la suite »