Posts Tagged ‘ Israël ’

Les élections israéliennes du 17 mai 1977 … suite (2)

Les élections israéliennes du 17 mai 1977 … suite (2)

Yonathan Shapiro qui fut un des premiers politologues à s’intéresser à la Droite israélienne et en particulier au Herout1 dans une analyse très pertinente montre bien que la victoire de 1977 n’était pas due aux seules circonstances dont le Likoud aurait été le bénéficiaire. Si les électeurs orientaux ont supporté en masse à partir de1973 cette coalition électorale dont le Herout état de fait la colonne vertébrale, c’est qu’ils avaient le sentiment que ce parti avait subi la même exclusion, qu’il n’avait pas simplement été marginalisé politiquement mais délégitimé, raillé qu’il y avait là une injustice eu égard à l’implication des militants de cette Droite dans le combat pour l’indépendance. Les leaders comme les militants de la Droite étaient d’autant plus crédibles qu’individuellement, ils avaient aussi connu ces situations de blocage, cette marginalisation sociale. Ils n’avaient pas  comme leurs homologues de  Gauche, pu bénéficier de l’ascenseur social que constituaient alors les très nombreuses institutions mises en place avant et après la création de l’Etat d’Israel. Lors de son premier discours consécutif à la création du Herout en 1948, Begin...

Lire la suite »

Elections israéliennes de mai 1977 – Naissance d’un nouveau cycle politique en Israël… et ailleurs (1)

Elections israéliennes de mai 1977 – Naissance d’un nouveau cycle politique en Israël… et ailleurs (1)

Lorsque les médias israéliens commencèrent, le 17 mai 1977 au soir, à commenter les résultats, qui s’avéraient irréversibles, les qualificatifs étaient à la hauteur de l’évènement : révolution, séisme, le sentiment partagé était, dans tous les cas, qu’un cycle politique commencé en 1948 prenait fin. Le principal parti de Gauche, le Parti travailliste qui avait formé une coalition (l’Alignement) et qui avait tout tenté pour rester au pouvoir  était battu.  Divisé depuis le milieu des années soixante, miné par des querelles internes, celui qui avait été le parti dominant pendant près de 30 ans semblait s’effondrer et était battu par une coalition électorale (le Likoud) menée par un parti de Droite, le Herout1, qui avait été, jusque-là, sa meilleure assurance pour rester au pouvoir ! Le slogan de la Gauche était explicite : confieriez-vous le volant à un homme qui a raté son 6 fois son permis ? Le conducteur en question était bien évidemment le leader du Herout, Menahem Begin qui depuis 1949 avait accumulé défaite sur défaite.  En Europe la stupéfaction fut toute aussi grande car à vrai dire la...

Lire la suite »

Protéger la protestation civile, violente en cas de conflit ? L’affaire Mavi Marmara, cinq ans après

Protéger la protestation civile, violente en cas de conflit ? L’affaire Mavi Marmara, cinq ans après

En 2010, Itamar Mann faisait partie de l’équipe de juristes qui, dans une requête déposée devant la Cour suprême d’Israël,  soutenait que l’interception de la flottille et notamment du navire Mavi Marmara dans les eaux internationales était illégale au regard du droit international. Il revient sur un aspect de cette affaire qui intéresse le droit de la guerre et des conflits armés : le droit des civils à contester une situation, y compris par la violence.  Ndlr. Durant la nuit du 31 mai 2010, une flottille transportant de l’aide humanitaire en provenance de Turquie et à destination de Gaza tentait de briser le blocus naval imposé à cette ville par Israël. La marine israélienne, on s’en souvient, décida de faire respecter le blocus et d’intercepter les navires. Lorsque les commandos israéliens, équipés de fumigènes et autres armements anti-émeutes, prirent pied sur l’un des navires, le Mavi Marmara, les passagers les attaquèrent avec des matraques et d’autres armes.  Neuf de ces passagers trouvèrent la mort au cours de l’affrontement, et un dixième mourut des suites de ses blessures. La condamnation internationale...

Lire la suite »

Israël dans Contreligne 2012-2015

Israël dans Contreligne  2012-2015

    Israël, Etats-Unis : la torture comme impasse Comment se créent les nations ? Dilemmes israéliens Le sacrifice d’Abraham : aspects politiques Israël : la gauche et le sionisme passé, présent et futur Israël et le dilemme ethnique Protéger la protestation civile, violente en cas de conflit ? L’affaire Mavi Marmara, cinq ans après  Itamar Mann, Eva Illouz, Susie Linfield, Omri Boehm Télécharger au format PDF

Lire la suite »

Israël, Etats-Unis : la torture comme impasse

Israël, Etats-Unis : la torture comme impasse

Dans l’affaire Public Committee Against Torture in Israel c. State of Israel (1999), la Cour Suprême israélienne considérait qu’une « contrainte physique modérée » constituait une violation de la dignité humaine et décidait de proscrire la torture et les traitements inhumains ou dégradants. Ce jugement a eu une immense influence partout dans le monde. Pour ne citer qu’un exemple, Richard Goldstone, ancien juge à la Cour Suprême d’Afrique du Sud, expliquait : « Peu de pays ont davantage souffert d’attaques terroristes qu’Israël. La réponse de la Cour Suprême à la torture est toutefois restée intransigeante. » Voici quatre ans, Omer Shatz et moi avons publié un article abordant les questions de droit sous-tendant cette importante décision. Nous y développions deux arguments…

Lire la suite »

Le sale esprit du temps

Au delà ce ce qui peut être dit sur la terrible brutalité israélienne et le cynisme du Hamas, il faut tirer deux enseignements pour la vie sociale francaise des manifestations pro-palestiniennes, ces quinze derniers jours. Tout d’abord, il existe désormais une mouvance antisémite dans la société française, bien installée et dépourvue d’inhibitions.  A la vieille tradition d’extrême-droite, elle adjoint une population d’origine immigrée qui conjugue vieux préjugés antisémites et identification aux palestiniens, et une extrême-gauche qui fait d’Israël l’incarnation d’un impérialisme occidental ennemi des peuples.  On la sent frémir dans les posts au pied des articles de Libération ou de Rue89, dans les propos de tel petit élu local issu de l’immigration ou de l’écologie. Elle aime les spectacles de Dieudonné.  Elle ne résume pas tout le camp pro-palestinien loin de là mais, à Paris au moins, elle en est devenue indissociable, ces dernières semaines.  Elle excède, et de loin là aussi, les casseurs et les provocateurs qui recherchent la confrontation avec les forces de l’ordre. Les premières condamnations à la suite des affrontements de la mi-juillet, rendues sans...

Lire la suite »

Comment se créent les nations ? Dilemmes israéliens

Comment se créent les nations ? Dilemmes israéliens

Le jeune philosophe israélien Omri Boehm nous avait donné un article sur le sacrifice d'Abraham et sa dimension politique, paru dans le numéro précédent de Contreligne. Il commente pour nous l'ouvrage récemment paru aux États‑Unis « My Promised Land : The Triumph and Tragedy of Israel » de l'israélien Ari Shavit. L'ouvrage donne bien la mesure et l'intensité des dilemmes que connaissent nombre d'israéliens quand ils examinent le passé encore proche de leur pays et l'avenir trouble du Proche-Orient. On ne crée pas une nation impunément, disent certains. Constat trop commode, disent d'autres. Peu de nations ont cette exigence de lucidité intellectuelle, noterons-nous.

Lire la suite »

Israël : la gauche et le sionisme passé, présent et futur

Ce n’est guère un secret : la gauche israélienne est marginalisée. Les attentats-suicide de la Seconde Intifada (2000-2005) n’ont pas seulement tué des civils israéliens, ils ont aussi mis à mort la crédibilité de la gauche elle-même. Les corps déchiquetés, surtout ceux des enfants et des vieillards — dans des supermarchés, aux terrasses des cafés, à bord d’autobus — ont rendu difficile, sinon même impossible, de parler d’une solution pacifique, ou peut-être d’une quelconque issue au conflit israélo-palestinien. Depuis lors, il ne s’est rien produit, sur le plan interne ou externe, pour permettre à la gauche de se rétablir.  Mais tout au long d’une série d’interviews que j’ai faites de divers Israéliens de gauche — journalistes, universitaires, historiens —, au mois de juin 2013 à Jérusalem et à Tel-Aviv, j’ai été frappé non seulement du découragement, mais simultanément aussi du dynamisme de ses représentants. Cela m’a semblé découler de la richesse d’une vie culturelle, intellectuelle et civique qui va de pair avec une situation politique proprement désespérée - tout en s’en distinguant. Est aussi impressionnante la complexité des défis auxquels sont...

Lire la suite »