Posts Tagged ‘ attentats ’

Richard Malka et le droit d’emmerder Dieu

Richard Malka et le droit d’emmerder Dieu

Il n’est pas habituel de rédiger intégralement sa plaidoirie, et moins encore de la publier après l’audience. Aujourd’hui les magistrats préfèrent les observations de 20 ou 30 minutes, les questions, ce qui oblige à sortir de la rhétorique ordinaire. C’est moins vrai pour l’instant devant les juridictions pénales, et spécialement devant les cours d’assises. Dans sa forme traditionnelle, avec sa durée, ses périodes, la plaidoirie s’y pratique encore. Quand l’affaire a marqué l’époque, ce qui n’arrive pas souvent, la plaidoirie vient proposer au tribunal, au-delà des faits, une interprétation, une moralité à l’intention du tribunal mais aussi de toute la société. Et c’est bien ce qu’a voulu faire Richard Malka en rédigeant minutieusement sa plaidoirie du procès Charlie-Hebdo et en la publiant aujourd’hui chez Grasset, un grand éditeur généraliste, et non chez Dalloz ou Montchrestien. C’est illustrer un genre littéraire tombé en désuétude, depuis Maurice Garçon au moins. C’est aussi l’occasion d’enrichir un débat qui travaille la société française depuis une bonne vingtaine d’années. Le procès Charlie-Hebdo s’est tenu à l’automne 20120 devant la cour d’assises spéciale de Paris...

Lire la suite »

Attentats : le piège

L’attentat de Nice, dit-on, a fait éclater l’unité républicaine qui avait suivi les attentats de janvier 2015 et peut-être encore ceux de novembre dernier. La droite républicaine, sincèrement ou pour ne pas être doublée par le Front national, critique violemment le gouvernement pour ce qu’il a fait ou omis de faire depuis dix-huit mois contre le terrorisme. La concurrence entre les candidats de droite joue aussi son rôle. Qui sera le plus martial ? Même François Juppé est obligé de virer à droite, au risque d’alimenter la panique. Cela posé, quelque chose appelle certainement débat. De bons experts tels François Heisbourg ou Michel Goya, d’autres encore… pointent depuis plusieurs mois les dysfonctionnements administratifs et les erreurs d’approche. Le gouvernement parait maintenant mal inspiré d’avoir refusé la commission d’enquête sur les attentats de novembre que les meilleurs experts appelaient de leurs vœux, à la fin de l’année dernière. Le consensus, cela se construit. La commission d’enquête parlementaire sur l’action de l’Etat face aux attentats de janvier et de novembre 2015, qui a rendu son rapport le 5 juillet, a servi de succédané, et personne ne pourra...

Lire la suite »

Attentats : deux débats à remettre à plus tard ?

Si les circonstances n’étaient pas si cruelles et n’appelaient pas une action policière et militaire déterminée, deux débats pourraient passionner en ce moment. D’abord, quel est le rôle de l’histoire dans la chaîne causale qui conduit aux attentats du 13 novembre, et précisément dans les mobiles de ceux qui les ont commis ? Faut-il mettre en cause le passé relativement lointain, tels la colonisation, les brutalités et les meurtres de la Guerre d’Algérie1 pour expliquer la colère homicide qui a pris un groupe de jeunes gens aux racines maghrébines, et les a fait rallier l’Etat islamique ? En se gardant de juger, on fera observer que les terroristes de novembre venaient aussi du Maroc, et non pas seulement d’Algérie, et que le Maroc à un rapport à la France sensiblement différent de celui de l’Algérie. Il semble aussi que plusieurs de ces terroristes aient grandi en Belgique, pays qui n’avait pas d’intérêt dans le monde arabe. Il ne va donc pas de soi de faire du passé colonial français la cause première ou même la cause seconde de la radicalisation qui...

Lire la suite »

La Gauche Médiapart

Les événements du 13 novembre font bien apparaître qu’il existera deux gauches dans les prochains mois. Aux attentats, la première donne pour cause  la politique étrangère de la France, accusée de prolonger la période coloniale et d’agresser les peuples musulmans, et surtout les discriminations, bien réelles,  dont pâtissent en France les populations de tradition arabo-musulmane. Elle y ajoute l’”islamophobie” et une laïcité devenue rigide.  Cette gauche, qu’on nommera Gauche Médiapart, veut expliquer, mais elle laisse surtout la déplaisante impression de beaucoup comprendre. Si on la suit, il faudrait se retirer des actions militaires en cours en Afrique et au Proche-Orient. Comme si la protection du Mali, l’appui aux Kurdes, qui s’est traduit par des frappes aériennes si tardives, étaient des expéditions coloniales. Quant à l’opération en Libye, il est difficile de soutenir qu’il s’agissait d’une erreur sans prendre en compte ce qui serait arrivé si elle n’avait pas eu lieu. Le débat est permis bien sûr, mais pas au moment où, dans une forme pauvre des bombardements nazis de Varsovie ou de Londres, la population parisienne est transformée en cibles....

Lire la suite »

Voices from a Paris classroom

Voices from a Paris classroom

Du 7 au 11 janvier, le monde entier avait le regard fixé sur Paris, cite des évènements terribles dont la tuerie dans les locaux de Charlie Hebdo marquait le commencement.  Au sein de la horde de journalistes qui couvraient ces attaques terroristes, les plus grands organes de presse américains tentaient non seulement de saisir chaque détail des évènements qui ont fait trembler Paris pendant plusieurs jours, mais aussi de comprendre la réaction de la France face à celles-ci, y compris au sein des salles de classes des écoles françaises, suivant la directive gouvernementale instaurant une minute de silence à midi le 8 janvier. En écrivant cet article, je me suis fixé comme but d’illustrer les défis auxquels j’ai dû faire face en tant que professeur, ainsi que les discussions que j’ai eues avec mes élèves alors même que ces évènements se déroulaient. Il me faut tout d’abord préciser que je suis musulmane, d’origine marocaine et française, née aux États-Unis; j’ai vécu et enseigné pendant une décennie à New York où j’ai vu de mes propres yeux la chute des...

Lire la suite »