Essais et fictions

«J’ai vécu sous la Terreur» Vingt ans de French Theory dans les universités anglaises

Jeremy Stubbs, historien des idées britannique enseignant à l’Institut d’études politiques de Paris, a des idéees fort nettes sur l’atmosphère culturelles des années 1980 à 2000 en Angleterre, trop nettes ont pensé certains membres de notre comité de rédaction.  Il est permis de ne pas les partager, et de voir dans ce qu’il conteste une réaction bienvenue à des années de bonne conscience. Les conceptions nouvelles, celles qu’il brocarde, ne naissent pas toujours dans la prudence et la pondération. Bien souvent, elles sont accompagnées d’emphase et d’exagérations !  Et puis les coteries, l’adulation ne sont pas propres à une tendance intellectuelle plutôt qu’à une autre !   Ndlr. J’espère que le lecteur pardonnera l’hyperbole de ce titre. Il est évident qu’aucun universitaire anglais n’a jamais été guillotiné, amené devant quelque tribunal révolutionnaire de salut public ou contraint de fuir déguisé en paysan à la nuit. En revanche, entre la fin des années 70 et le début des années 2000, surtout dans les facultés de lettres, mais aussi un peu plus largement dans celles des sciences humaines (histoire, philosophie, management…), on avait souvent l’impression...

Lire la suite »

Protéger la protestation civile, violente en cas de conflit ? L’affaire Mavi Marmara, cinq ans après

Protéger la protestation civile, violente en cas de conflit ? L’affaire Mavi Marmara, cinq ans après

En 2010, Itamar Mann faisait partie de l’équipe de juristes qui, dans une requête déposée devant la Cour suprême d’Israël,  soutenait que l’interception de la flottille et notamment du navire Mavi Marmara dans les eaux internationales était illégale au regard du droit international. Il revient sur un aspect de cette affaire qui intéresse le droit de la guerre et des conflits armés : le droit des civils à contester une situation, y compris par la violence.  Ndlr. Durant la nuit du 31 mai 2010, une flottille transportant de l’aide humanitaire en provenance de Turquie et à destination de Gaza tentait de briser le blocus naval imposé à cette ville par Israël. La marine israélienne, on s’en souvient, décida de faire respecter le blocus et d’intercepter les navires. Lorsque les commandos israéliens, équipés de fumigènes et autres armements anti-émeutes, prirent pied sur l’un des navires, le Mavi Marmara, les passagers les attaquèrent avec des matraques et d’autres armes.  Neuf de ces passagers trouvèrent la mort au cours de l’affrontement, et un dixième mourut des suites de ses blessures. La condamnation internationale...

Lire la suite »

Israël dans Contreligne 2012-2015

Israël dans Contreligne  2012-2015

    Israël, Etats-Unis : la torture comme impasse Comment se créent les nations ? Dilemmes israéliens Le sacrifice d’Abraham : aspects politiques Israël : la gauche et le sionisme passé, présent et futur Israël et le dilemme ethnique Protéger la protestation civile, violente en cas de conflit ? L’affaire Mavi Marmara, cinq ans après  Itamar Mann, Eva Illouz, Susie Linfield, Omri Boehm Télécharger au format PDF

Lire la suite »

La Gauche dans Contreligne 2012-2015

La Gauche dans Contreligne 2012-2015

    Le PS après Charlie, Serge Soudray, janvier 2015 Le bateau ivre ou les tribulations du Parti socialiste, Jean-Claude Pacitto, septembre 2014 Politique française : triste scénario, Serge Soudray, juin 2014 L’apostat et la mode Jaurès, Serge Soudray, avril 2014 Valls : heureuses différences, Serge Soudray, avril 2014 Régulation financière : les palinodies du PS, Stéphan Alamowitch, février 2014 Parti socialiste français et Parti démocrate américain, Jean-Claude Pacitto, décembre 2013 PS : Cherchez l’erreur, Serge Soudray, décembre 2013 PS : les limites de la justice intuitive, Serge Soudray,  septembre 2013 Essai : Alain Policar et le libéralisme substantiel, Pascal Engel, juin 2013 Socialisme et immobilisme conceptuel, Serge Soudray, juin 2013 Victor Hugo et les socialismes, Victor Hugo, juin 2013 Quelle base sociale pour le compromis social-démocrate ?, Serge Soudray, novembre 2012 Le PS et le coût du travail, Serge Soudray, septembre 2012 Sarkozy et son bilan, Hollande et son projet, Serge Soudray, mai 2012       Télécharger au format PDF

Lire la suite »

La photographie de guerre comme œuvre d’art ?

La photographie de guerre comme œuvre d’art ?

Comment reconnaître dans la photographie de guerre une œuvre d’art ? Cette reconnaissance est récente. C’est seulement dans les vingt dernières années qu’elle a conquis le nouveau territoire de la Galerie. Elle a gagné ainsi de la surface au mur, mais en a perdue sur le  papier. L’effondrement du news magazine explique en partie cet exil d’un univers à l’autre. Cette migration d’une économie du multiple vers celle de l’unique transforme en profondeur l’écosystème du photoreportage. D’abord en sacralisant les photographes devenus artistes et dont le travail est assimilé à une œuvre. Ensuite en détournant le regard du consommateur qui ne cherche plus l’information, mais la nourriture d’une délectation esthétique. Enfin en modifiant le statut des photographies elles-mêmes qui bascule dans un registre étranger à leur nature documentaire, entretenant d’autres relations à la réalité. C’est cette relation au réel qui est constitutif de la photo de guerre. Lui retirer, c’est affecter les deux fonctions bien identifiées du photoreportage : informative – permettant, par le regard avancé du photo reporter, de présenter les différents théâtres d’opération à tous ceux qui en...

Lire la suite »

“Out of focus”, la diagonale du flou Halim Al Karim à la Galerie Imane Farès

“Out of focus”, la diagonale du flou  Halim Al Karim à la Galerie Imane Farès

Au début, ” On n’y voit rien “, comme disait l’autre. Flânant entre quartier des facs et bacs des bouquinistes, au coeur du Disneyland, cadenas pour amoureux niais du Pont des Arts et “panini” au Nutella mal cuits, qu’est devenu en partie le quartier Latin, on distingue dans une vitrine de grands aplats blancs ou noirs, où semblent se mouvoir quelques formes.  Nouvelle variation sur le thème fatigué du monochrome, dont il faut rappeler qu’il fut inventé par Alphonse Allais, en réaction narquoise à certaines tendances du néo-impressionnisme.  Intrigué, on pousse la porte de la galerie.  Pas à pas, selon l’accroche de la lumière, des formes humaines apparaissent, s’irisent, évoluent : nous sommes au royaume des Illusions (c’est le titre de l’exposition) d’Halim Al Karim, univers étrange et fantomatique, de même que Gorki, découvrant à la toute fin du XIXe siècle le Cinématographe, put se croire propulsé au “Royaume des Ombres”. Des visages et des corps de femmes, de face, mélancoliques, sur une surface, noire ou blanche, qui semble bizarrement gaufrée, comme une affiche ayant pris l’eau qu’on aurait déroulée. Toiles peintes ? Hologrammes ? Projections virtuelles ? Il s’agit en fait de photographies, selon l’antique procédé du...

Lire la suite »

In memoriam Christian-Marc Bosséno

Nous venons d’apprendre avec une grande tristesse le décès, ce week-end, de Christian-Marc Bosséno, membre de notre comité de rédaction et auteur de plusieurs articles dans Contreligne. Christian-Marc, normalien, historien reconnu, enseignait à Paris 1. Il était l’auteur, avec d’autres, d’un excellent dictionnaire du cinéma populaire français. Il avait aussi collaboré à des revues de cinéma dans les années 90. ll venait de nous donner un intéressant compte-rendu d’exposition au sujet des oeuvres d’un plasticien irakien. Christian-Marc avait beaucoup apporté à notre revue. Il était l’auteur d’un style d’articles très original : le compte-rendu en profondeur des grandes expositions parisiennes, qu’il éclairait de sa riche culture historique et artistique. Ses articles étaient toujours très lus. Nous le regretterons. Toutes  nos pensées vont vers sa famille.   Stéphan Alamowitch     A lire sous la plume de Christian-Marc Bosséno Exposition : Masculin/Masculin, L’homme nu dans l’art de 1800 à nos jours Exposition : Roy Lichtenstein à Paris Le monde enchanté de Jacques Demy Exposition : L’Ange du bizarre. Le Romantisme noir de Goya à Max Ernst   Télécharger au format PDF

Lire la suite »

La Russie et l’Ukraine sur Contreligne 2012-2015

La Russie et l’Ukraine sur Contreligne   2012-2015

  Ukraine : « Ce n’est pas à Paris que nous mourrons » Natalka Bilotserkivets Back in the USSR ou retour à l’Empire russe ? Erreurs et préjugés : la crise ukrainienne Andreï Zviaguintsev, Léviathan Traduire La fin de l’homme rouge Staline et Stalingrad, un mythe revisité Marina Tsvetaeva Russie 1892 – URSS 1941 Le nationalisme russe, statue aux pieds d’argile  Back in the USSR   Natacha Bilotserkivets, Bruno Bisson, Véronique Jobert, Marina Tsvetaeva, Véronique Lossky, Sophie Benech, Svetlana Alexievitch, Andreï Zviaguintsev, ….. Télécharger au format PDF

Lire la suite »

Souvenir après Retour à Ithaque

Le beau film de Laurent Cantet, Retour à Ithaque, qui montre une petits groupe d’intellectuel cubains entre Tchekhov et Sakarov, fait revenir toutes sortes de souvenirs chez ceux qui ont connu Cuba, ces vingt dernières années – période durant laquelle la fausse monnaie castriste a cessé d’avoir cours, période de stagnation pour Cuba.   Tout y est  :   le charme de Cuba,  sa douceur, sa liberté sexuelle, sa mixité des races, sa culture, et l’horreur du stalinisme, mais aussi (et surtout) la nostalgie de la jeunesse enfuie, les regrets. Renée Fregosi, à qui nous devons notre dernier article sur la fin des dictatures en Amérique latine et qui a beaucoup apprécié Retour à Ithaque, nous livre le poème que lui avait inspiré son seul voyage sur l’île, en 1989, alors que beaucoup espéraient alors que les “gorbatchéviens” allaient l’emporter. La Rédaction. Retour de La Havane Et la voix nous disait « il n’y a plus lieu d’attendre » La ville coloniale sereine et dégradée Aux façades oubliées fières et désespérées Comme au temps d’Hemingway n’espérait que se vendre.   Contre le parapet du...

Lire la suite »

Reconnaissance faciale : “pas vu, pas pris” disait le dicton

La reconnaissance faciale ou reconnaissance de visage est “un domaine de la vision par ordinateur consistant à reconnaitre automatiquement une personne à partir d’une image de son visage. C’est un sujet particulièrement étudié en vision par ordinateur, avec de très nombreuses publications, brevets, et de conférences spécialisées. La reconnaissance de visage a de nombreuses applications en vidéo-surveillance, biométrie, robotique, indexation d’images et de vidéos, recherche d’images par le contenu, etc… La reconnaissance de visage fait partie du domaine du traitement du signal.” (Wikipedia) Le marché mondial de la biométrie faciale augmentera de 1.92 milliards  de dollars en 2013 à 6.5 milliards de dollars en 2018,  avec un taux de croissance annuel de 27,7% de 2013 à 2018. Quelles sont les raisons d’un tel dynamisme quand la biométrie faciale n’a jamais était autant décriée comme une menace a priori qu’elle ferait porter sur les droits et les libertés des citoyens du monde entier. Une application en biométrie faciale, c’est un peu comme une imprimante 3D. Selon l’homme qui l’a programmée, l’application peut concevoir une prothèse ou bien une arme. Définir la...

Lire la suite »