Numéro Mai 2012

Revues : Commentaire et Le Débat, Printemps 2012, Books mai 2012

Commentaire, Printemps 2012 Bon numéro de printemps, avec une série d’articles de grands dirigeants d’entreprise (Bertrand Collomb et surtout Patrick Pélata), d’Olivier Coste et de Pascal Lamy sur la situation concurrentielle de l’économie française. Comme le montre probablement aussi l’ouvrage de l’ancien PDG de Saint-Gobain, La France doit choisir, il est probablement en train de se reformer un parti transversal, le Parti Industriel, celui des lointains héritiers de Saint-Simon et de Pierre Massé : renforcement industriel sans protectionnisme, cohésion sociale, progrès collectifs. A noter aussi, l’article d’Alain Besançon : Plaisir à lire Proust, intéressant parce qu’il traite Proust en auteur que l’on peut juger, oeuvre et personne, sans en faire un monument au delà de tout jugement de goût.  Le Débat, mars-avril 2012 Excellente livraison mars-avril 2012. On relèvera tout d’abord le débat autour du livre important de Gilles Kepel, Quatre-vingt-treize, sur la présence immigrée, musulmane en Seine-Saint-Denis et ses évolutions paradoxales, avec les articles de Hugues Lagrange, qui souligne justement que certains aspects du Printemps arabe (l’aspiration à la liberté et  l’autonomie) entre en contradiction avec les évolutions de nombreux...

Lire la suite »

Mon tour du Monde, d’Eric Fottorino

L’ouvrage de l’ancien directeur du Monde est surprenant. Il est d’abord mieux écrit et moins complaisant que la plupart des autobiographies, genre dont il relève sans en avoir l”air. Il est aussi riche de toutes sortes d’aperçus sur la difficulté à diriger un grand quotidien : rédaction  immature, infrastructure coûteuse et inadaptée, pression politique franche et directe, banquier sans pudeur ni scrupule, coordination de la rédaction “papier” et de la rédaction numérique rendue difficile par la différence dans les actionnariats sous-jacents, … Le récit des rencontre avec N. Sarkozy serait presque difficile à croire si tout dans le livre ne témoignait pas d’un fonds d’honnêteté incontestable, jusque dans l’aveu d’erreurs et de maladresses ( le dernier éditorial, de type testamentaire, est un exemple de ce qu’il ne fallait pas faire). La fin de la période Plenel mérite aussi d’être lue. Les portaits des patrons de presse italiens, espagnols ou français, avec lesquel Le Monde essayera en vain de sauver son indépendance, sont réussis, et donnent bien le style des tractations qui ces dernières années, ont eu lieu dans les milieux de...

Lire la suite »

Développement durable : 2012-2017, des mots aux actes ?

Pourquoi le développement durable a-t-il été absent de la campagne et comment pourrait-il être utile au quinquennat qui vient ? Il a bien été question pendant cette campagne de transition et d’efficacité énergétique, de TVA anti-délocalisation, de produire français, d’un Buy European Act, de préservation de la biodiversité et de tant d’autres considérations qui mêlent dimensions sociales, économiques et environnementales…mais pourquoi les mots « développement durable » ont-ils été si absents ? Certes, reconnaissons le flou des contours d’un concept qui a la fâcheuse tendance à viser le long terme. Et pour cause puisque le développement durable (DD) enjoint de concilier l’économique, le social et l’environnemental dans le respect des générations futures. Mais c’est sans doute plus grave que ça. En effet, au delà d’une question terminologique, c’est bien la notion de vision globale des problèmes qui a été absente. En politique, la complexité se vend mal La complexité des enjeux du « développement durable » n’a pas trouvé son « travailler plus pour gagner plus ». En parler, c’est à coup sûr prendre des coups et faire des déçus dans toutes les catégories de la société. C’est...

Lire la suite »