Géraldine Lay

janvier 2016
Géraldine Lay est née en 1972. Diplômée de l’École Nationale Supérieure de la Photographie en 1997, lauréate 2015 du programme Hors les Murs de l’Institut français, elle vit et travaille à Arles.  Elle est représentée par la galerie Le Réverbère à Lyon depuis 2005. Géraldine Lay a fait l’objet d’une monographie, Failles ordinaires, texte de Jacques Damez, parue aux éditions Actes Sud en 2012. Elle expose à la galerie Le Réverbère du 29 janvier au 30 avril 2016.
Jacques Damez, extrait du livre Failles ordinaires :
“L’image photographique est parfaite pour jouer ce rôle intermédiaire, cette séparation entre chien et loup, entre apprivoisée et sauvage, ce moment où l’on n’est plus capable de discerner, où la perte de la distinction nous renvoie à la fragilité de nos perceptions et nous plonge dans la projection, l’imagination. On crée alors une fiction pour pallier notre défaut de vision, pour lutter contre l’inquiétude de l’illusion.
Il y a quelque chose du drame intérieur, pas celui des consciences tourmentées et des sentiments incertains, mais celui des sensations muettes qui éprouvent l’action silencieuse de la mélancolie. Le drame immobile de la vie ordinaire. Ce tragique intériorisé se montre par des éléments de décor. Bien plus qu’un simple mobilier, ceux-ci définissent un rapport du silence et du bruit, du mouvement et de l’immobilité, de la lumière et de l’ombre, de l’intérieur et de l’extérieur. Plus le drame est intérieur, plus il a besoin de trouver son analogie dans un ton, des attitudes, une scansion du temps ainsi qu’une configuration de l’espace qui lui soient propres.”
Jacques Damez

Géraldine Lay 
North End
Du 29 janvier au 30 avril 2016
Vernissage jeudi 28 janvier de 18h à 21h
en présence de la photographe
Lauréate 2015 du programme Hors les Murs de l’Institut français
Galerie Le Réverbère
38, rue Burdeau
69001 Lyon
04.72.00.06.72
Partagez cet article:

Tags:

Imprimer